Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 22:52

Le Grand Prix d’Isbergues- Pas-de-Calais, présenté par Daniel MangeasPoly-2010-LMMangeas1

« Course de mouvement »

« La course à la chaleur populaire des épreuves nordistes. C’est une grosse fête organisée par des bénévoles passionnés comme l’ensemble des manches de la Coupe de France PMU. On y croise chaque année son premier vainqueur officiel, Eugène Dupuis qui s’est imposé en 1946, 1947 et 1948 quand la course était encore régionale. Elle a franchi depuis pas mal d’étapes. Disputée à l’approche des championnats du monde, elle attire chaque année un beau plateau. Le parcours soumis au vent est accidenté. Des échappées se forment toujours à un moment ou l’autre de la journée… Mais paradoxalement la victoire se joue souvent au sprint. »

Repost 0
Published by Chantal - dans actualités
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 20:30

Lloyd choisit d’abandonnerGP de la Somme

C’est le Lituanien, Evalda Siskevicius (VC La Pomme Marseille) qui remporte le Grand Prix de la Somme 2012, disputé entre Ham et Albert (202 km). A 23 ans, Siskevicius est arrivé en solitaire après avoir faussé compagnie à un groupe de treize coureurs.

De son côté, Lloyd a préféré abandonner, afin de se réserver pour le Grand Prix d’Isbergues de dimanche prochain : « Je savais que la course n’allait pas être simple tactiquement, vu le nombre réduit d’équipes au départ. Il fallait donc être vigilant. C’est ce qu’a fait l’équipe et un groupe est parti avec deux coureurs de chez nous à l’avant. A partir de là, la course était jouée et les kilomètres paraissaient longs. J’ai donc choisi d’abandonner sur la ligne après 160 kilomètres de course, dans le but de m’économiser pour dimanche prochain, avec le Grand Prix d’Isbergues. Aujourd’hui, les jambes étaient moyennes. J’espère donc être au rendez-vous, dimanche avec ce qui est sur une physionomie de course moins aléatoire qu’aujourd’hui ».

Repost 0
Published by Jean-Marie - dans Classements
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 03:12

Grand Prix de la SommeArrivée GP Somme 2011

 Après quelques jours de repos bien mérité, Lloyd reprend la compétition, dès vendredi prochain, en s’alignant à la 27ème édition du Grand Prix de la Somme, où il avait brillé en 2011. En effet, Lloyd s’était classé 2ème derrière Anthony Roux. Il était passé tout près de la victoire puisqu’il a fallu départager les deux hommes, en ayant recours à la photo finish.

Vendredi 14 septembre, de Ham à Albert, 203 kilomètres s’offrent aux coureurs qui tenteront de remporter le Grand Prix de la Somme 2012. 17 équipes engagées dont dix françaises, soit 136 coureurs, réaliseront une boucle dans la communauté de communes du Pays Hamois et autour d’Albert, et la course traversera 55 communes.

« Le parcours  prévoit le passage de différentes côtes, comme celle du belvédère de Vaux et celles près de Bray, de Thiepval et du mémorial de Beaumont Hamel » souligne Gérard Frey, l’organisateur de cette épreuve. Même si les coureurs se disputeront un classement des Monts, avec une première difficulté au kilomètre 108, à hauteur d’Eclusier-Vaux, l’épreuve semble promise à un sprinter. Et la liste des prétendants est longue avec de belles têtes d’affiche : Arnaud Démare, champion du monde espoirs 2011 et récent vainqueur de la Cyclassics Hambourg, Thomas Voeckler, Nicolas Vogondy, Adrien Petit, Lloyd Mondory…                                                                 
Le Grand Prix de la Somme est un rendez-vous important, et qui plus est, puisqu’à partir de l’année prochaine, cette épreuve fera partie des 18 épreuves de Coupe de France.

Le départ de l’édition 2012 sera donné à 12 h 15, direction Albert, où l’arrivée est prévue vers 17 heures.

 

Composition de l’équipe AG2R La Mondiale : Jimmy Casper, Mikaël Cherel, Kristof Goddaert, Steve Houanard, Sébastien Minard, Lloyd Mondory, Jimmy Raibaud (stagiaire) et Mathieu Teychenne (stagiaire).

   

 

Profil GP de la Somme

 Vidéo à consulter

Repost 0
Published by Jean-Marie - dans Les courses à venir
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 21:06

Vuelta groupeUne Vuelta 2012 au goût inachevé

Lloyd, entre satisfaction et frustration. - Victime d'une tendinite au genou et privé de Tour de France cet été, le Granvillais d'adoption arrivait frais physiquement sur cette Vuelta 2012. «J'étais au repos forcé, donc confiant avant le départ, explique Lloyd Mondory, j'y suis venu avec une grosse envie de me relancer.»

Lloyd n'a pas décroché de victoire d'étape, son objectif en traversant les Pyrénées. Mais il aura été un animateur régulier, plusieurs fois placé au sprint (4ème, 6ème, 8ème...) et 3ème en montagne, dans les Asturies. «J'ai pu prendre des échappées et me bagarrer à l'avant. Quand Contador fait chavirer La Vuelta, j'étais dans la bonne échappée et j'y ai vraiment cru. Il y a aussi cette dernière étape où je n'ai pas pu faire le sprint. J'ai passé trois belles semaines, mais je reste un peu frustré.»

Frustré, Lloyd Mondory l'a été un peu plus lorsqu'il a appris sa non-sélection pour les Mondiaux de Valkenburg, fin septembre. «J'ai reçu un simple texto de Laurent Jalabert me signifiant que je n'en faisais pas partie », peste le Français, 104ème au général de La Vuelta, « j'étais prêt à défendre les couleurs de la France et vu ma fraîcheur, je pensais pouvoir prétendre à une place. Je lui ai dit ouvertement.» Un brin agacé, le sprinter d'AG2R La Mondiale n'aura pas le temps de ruminer. Départ jeudi pour le Grand Prix de la Somme (vendredi), avant le Grand Prix d'Isbergues dimanche, Binche-Tournai-Binche puis le Tour de Pékin en octobre. Une fin de saison chargée, histoire de rattraper le temps perdu cet été. (Ouest-France, mardi 11 septembre 2012)

Lloyd-article-1.PNG "Je me bonifie avec l'âge". Cliquez sur la photo pour lire l'article paru dans Vélochrono.

 

Repost 0
Published by Jean-Marie - dans actualités
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 22:32
« Quelle déception ce soir »VUELTA--recomp.JPG
Lloyd s’attendait à disputer le sprint de cette dernière étape mythique avec l’arrivée à Madrid. Le sprint a bien eu lieu… mais sans Lloyd, dont les chances de jouer la victoire finale ont été anéanties à cause d’un coureur qui lui a carrément fait une queue de poisson. Quelle déception que noud partageons tous. En effet, Lloyd aurait mérité un meilleur sort dans cette dernière étape.
Tout au long de cette Vuelta, Lloyd a fait preuve d’une régularité exemplaire en se classant plusieurs fois dans le Top 10 : 3ème d’une étape de montagne, plusieurs fois placés dans les sprints (4ème, 6ème, 8ème, 9ème, 10ème …) et au bout du compte meilleur sprinter Français sur cette Vuelta. Après toutes ces belles places d’honneur, il ne lui manquait que la victoire pour entrer dans la cour des grands. C’est vraiment rageant, d’autant plus que Lloyd réalise une fort belle saison 2012 et que la victoire lui brûle les doigts mais ne lui sourit pas. Cependant, Lloyd et ses équipiers ont connu la joie de monter sur le podium en remportant le classement par équipes pour la  troisième journée consécutive lors de la première semaine de course.
Courage Lloyd, la saison n’est pas encore terminée. Tous tes supporters sont  derrière toi, alors n’oubliez pas de l’encourager, en lui envoyant vos messages. Lloyd vous remercie de tous vos petits mots d’encouragements, qui lui ont fait chaud au cœur pendant ces 3 semaines de compétition.
 
Réaction de Lloyd : « Sur cette Vuelta, j’ai loupé mon premier sprint et à mon plus grand regret le dernier aussi ! Pourtant, les jambes étaient bonnes aujourd’hui. Pour bien me placer, jai reçu le soutien de Maxime, Rinaldo et Mattéo que je n’oublie pas de remercier au passage. Tout allait bien jusqu’à l’amorce du dernier virage au dernier kilomètre, où j’avais la roue de Degenkolb. Soudain, un coureur de l’équipe Katusha, en l’occurrence mon ancien équipier, Gatis Smukulis vient me faire une queue de poisson. Résultat : je me retrouve 40ème à la relance, autant dire que tout était terminé pour jouer le sprint. Quelle déception ce soir, qui me gâche ces trois dernières bonnes semaines passées en Espagne. »
 

Vidéo du jour

   
Repost 0
Published by Les 2 blogueurs - dans actualités
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 20:32

Aujourd’hui, arrivée à la capitale Madrid !Vuelta 21ème étape 

C'est John Degenkolb (Argos-Shimano) qui s'impose au sprint dans les rues de Madrid pour l'ultime étape de la Vuelta. C'est son cinquième succès sur l'épreuve. Il devance Elia Viviani (Liquigas-Cannondale) et Daniele Bennati (RadioShack-Nissan). Alberto Contador (Saxo Bank-Tinkoff Bank) remporte comme prévu le classement général de cette 67ème édition. Valverde prend le maillot vert à Rodriguez.

Classement de l’étape : 1er John Degenkolb (Argos Shimano), 2ème Elia Viviani (Liquigas Cannondale), 3ème Daniele Bennati (Radioshack-Nissan), 4ème Allan Davis (Orica-Greenedge), 5ème Koldo Fernandez (Garmin-sharp), 6ème Alejandro Valverde (Movistar), 7ème Gert Steegmans (Omega Pharma-Quickstep), 8ème Stybar Zdenek (Omega Pharma-Quickstep), 9ème Raymond Kreder (Garmin Sharp), 10ème Gorka-Verdugo(Euskatel-Euskadi), 11ème Pim Ligthart (VacanSoleil DCM), 12ème Léonardo Duqué (Cofidis), 13ème Matti Breschel (Rabobank), 14ème Manuel Cardoso (Caja Rural), 15ème Klaas Lodewyck (BMC Racing Team), 16ème Denys Kastyuk (BMC Racing Team), 17ème Lloyd Mondory (AG2R La Mondiale) tous dans le même temps du vainqueur.

Classement général : 1er Alberto Contador, 2ème Alejandro Valverde à 1’16’’, 3ème Joaquim Rodriguez à 1’37’’, 4ème Christopher Froome (Sky) à 10’16’’, 5ème Daniel Moreno (Katusha) à 11’29’’, 6ème Robert Gesink (Rabobank) à 12’23’’, 7ème Andrew Talansky (Garmin-Sharp) à 13’28’’, 8ème Laurens Ten Dam (Omega Pharma QuinckStep) à 13’41’’, 9ème Igor Anton (Euskatel-Euskadi) à 14’01’’, 10ème Benat Intxausti (Movistar) à 16’13’’… Lloyd est 104ème à 2h 48’ 06’’ du vainqueur.

Repost 0
Published by Chantal - dans Classements
commenter cet article
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 20:09
Demain, les sprinteurs sont attendus à Madrid !Vuelta-arrivee-etape-20.jpg
Le départ de cette avant dernière étape a été donné à 12 h 50 aux 177 coureurs qui quittent la Faisanera Golf pour se diriger vers La Bola del Mundo. 170,7 kilomètres de course au programme où le peloton devra gravir trois cols de 1ère catégorie (Navafria, Morcuera et Cotos) et un col de 2ème catégorie (Canencia).
20 coureurs s’échappent après vingt kilomètres de course dont deux coureurs de AG2R La Mondiale, Maxime Bouet et Matteo Montaguti. Il fait 22 degrés et la pluie a fait son apparition. Après 90 kilomètres de course, plus de 10 minutes d’avance pour cette échappée où règne une bonne entente. L’équipe Basque, Euskatel-Euskadi impose un rythme soutenu au peloton, qui réduit son écart : 6’50’’ après 120 km de course. L’écart est de 6 minutes à 30 km de l’arrivée.  A 10 kilomètres de l’arrivée, l’écart est encore de cinq minutes, à l’attaque des premiers pourcentages de l’ascension de la dernière difficulté de la journée (11,6 km à 8,6% de moyenne et 2250 mètres d’altitude).  Denis Menchov (Katusha), Richie Porte (SKy) et Kevin de Weert (Omega Pharma QuickStep) sortent de l’échappée avec une avance confortable de cinq minutes à trois kilomètres du sommet. 12%, 16%, 23%, les derniers kilomètres sont très difficiles. Kevin de Weert lâche prise. Plus que deux coureurs en tête. Derrière, le groupe des leaders a un kilomètre de retard sur les deux hommes de tête. Denis Menchov, 34 ans, lâche Richie Porte et le Russe franchit seul la ligne d’arrivée. Le coureur de Sky prend la seconde place. Contador craque. Valverde s’en va. Kevin de Weert prend la troisième place.
Classement de l’étape : 1er Denis Menchov (Katusha), 2ème Richie Porte (Sky) à 17’’, 3ème Kevin de Weert (Omega Pharma QuickStep) à 42’’, 4ème Fredrik Kessiakoff (Astana) à 1’16’’, 5ème Romain Sicard (Euskatel-Euskadi) à 1’39’’, 6ème Eros Capecchi (Liquigas-Cannondale) à 2’30’’, 7ème Maxime Bouet (AG2R La Mondiale) à 2’39’’, 8ème Simon Geschke (Argos Shimano) à 3’14’’, 9ème Joaquim Rodriguez (Katusha) à 3’31’’, 10ème Alejandro Valverde (Movistar) à 3’56’’, 11ème Tiago Machado (RadioShack Nissan) à 4’08’’, 12ème Alberto Contador (Saxo Bank) à 4’15’’... Lloyd se classe à la 114ème place à 29’35’’.
Classement général : 1er  Alberto Contador, 2ème Alejandro Valverde à 1’16’’, 3ème Joaquim Rodriguez à 1’37’’, 4ème Christopher Froome (Sky) à 10’16’’, 5ème Daniel Moreno (Katusha) à 11’29’’, 6ème Robert Gesink (Rabobank) à 12’23’’, 7ème Andrew Talansky (Garmin-Sharp) à 13’28’’, 8ème Laurens Ten Dam (Omega Pharma QuinckStep) à 13’41’’, 9ème Igor Anton (Euskatel-Euskadi) à 14’01’’, 10ème Benat Intxausti (Movistar) à 16’13’’… Lloyd est 104ème à 2h 48’ 06’’ du vainqueur.
photo profil dimanche madridCercedilla - Madrid (115 km) : c’est la dernière étape de cette Vuelta 2012, une étape courte de 115 kilomètres. C’est la première fois que Cercedilla est choisie pour accueillir le départ d’une étape du Tour d’Espagne qui mènera le peloton jusqu’à Madrid, où s’achèvera l’édition 2012. Une étape qui consacrera le vainqueur de cette Vuelta et où il y aura de la bagarre au sein du peloton, pour franchir le premier la ligne d’arrivée à Madrid. Inutile de vous dire que les équipes de sprinteurs feront tout pour briller. Il y aura foule à Madrid pour applaudir le maillot rouge qui sera accueilli triomphalement dans les rues de la capitale par les madrilènes, présents pour l’applaudir. La Vuelta se terminera pour la 69ème fois à Madrid. L’année dernière, Peter Sagan passait en premier la ligne d’arrivée et Juanjo Cobo était sacré champion de La Vuelta 2011.
Vuelta-2012-etape-21-profil
Repost 0
Published by Jean-Marie - dans Classements
commenter cet article
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 20:56
« Et pourquoi pas dimanche ! »Vuelta vainqueur 19
C’est Philippe Gilbert (BMC) qui remporte la 19èmeétape du Tour d’Espagne. C’est son deuxième succès sur cette Vuelta, après sa victoire acquise dimanche à Barcelone. Le Belge s’est montré le meilleur au terme des 178,4 kilomètres de course, entre Penafiel et La Lastrilla, lâchant ses concurrents dans un long sprint en côte jusqu’à l’arrivée. Alejandro Valverde et Daniel Moreno terminent respectivement 2ème et 3èmedevant Joaquim Rodriguez 4ème classés dans le même temps du vainqueur. Gianni Meersman se classe 5ème avec 3 secondes de retard.
 
Le départ de cette étape avait été donné à 13 h 30 aux 177 coureurs restant en course. Dès le départ, José-Vicento Toribo Alcolea (Andalucia) et Aitor Galdos Alonso (Caja Rural) prennent les devants, et leur avance sur le peloton progresse rapidement : 4’20’’, puis 7’30’’ et 9 minutes après une heure de course, alors que le thermomètre affiche plus de 30 degrés. Mais l’écart va se réduire : 2’30’’ et 10 secondes à l’amorce des 30 derniers kilomètres, jusqu’au regroupement général. Le peloton se scinde alors en deux groupes, l’écart étant de 10 secondes. Et Philippe Gilbert démarre 500 mètres avant l’arrivée et lance le sprint qu’il remporte. Lloyd termine 17èmeà 6 secondes du vainqueur.

Classement de l’étape : 1er Philippe Gilbert (BMC), 2èmeAlejandro Valverde (Movistar) à 1’, 3ème Daniele Moreno (Katusha), 4èmeJoaquin Rodriguez ( Katusha), 5ème Gianni Meersman (Lotto-Belisol) à 3’’, 6ème Bauke Mollema ( Rabobank) à 3’’, 7ème Jan Bakelants (Radioshack-Nissan) à 3’’, 8ème Ben Swift (Sky Procycling), à 3’’, 9ème Rinaldo Nocentini (AG2R La Mondiale), 10èmeSergio Luis Henao (Sky-Procycling) à 3’’ et 17ème Lloyd Mondory (AG2R La Mondiale) à 6’’ du vainqueur.

Classement général : 1er Alberto Contador (Saxo Bank-Tinkoff Bank), 2ème Alejandro Valverde (Movistar) à 1’35’’, 3èmeJoaquin Rodriguez (Katusha) à 2’21’’, 4ème Christopher Froome (Sky Procycling) à 9’48’’, 5ème Dani Moreno (Katusha) à 11’29’’, 6èmeRobert Gesink (Rabobank) à 12’, 7ème Laurens Ten Dam (Rabobank) à 12’58’’, 8ème Andrew Talansky (Garmin-Sharp) à 13’09’’, 9èmeIgor Anton (Rabobank) à 13’52’’, 10ème Benat Intxausti (Movistar) à 15’13’’… 96ème Lloyd à 2h22’46’’ du maillot rouge de leader.

Réaction de Lloyd : « L'étape d'aujourd'hui se terminait par un final technique et difficile. Donc, aucun droit à l'erreur et aucun effort de trop ne m'étaient permis. Jusqu'à l'entame des 3 derniers kilomètres, j'avais bien mené ma barque. Après, j'ai dû faire plusieurs petits efforts qui m'ont mis dans le rouge et surtout, je n'ai pas réussi à me placer correctement dans la file du deuxième au dernier kilomètre. Malgrè tout, je pense avoir été plus qu'à la hauteur compte-tenu du profil de l'étape et ce qui reste du peloton à l'arrivée, mais aussi quand on regarde les noms des coureurs qui me devancent aujourd'hui. Demain, je vais essayer de m'économiser un maximum dans cette étape où le profil annonce une journée très difficile. Mais gardons le moral, car il me reste le final de dimanche à Madrid, pour encore rêver de ramener un bouquet à ma femme. »
Vuelat ville départ 19La Faisanera Golf– Bola del Mundo (170,7 km) : c’est l’avant dernière étape de cette Vuelta 2012 et la dernière de montagne. Après le succès de la première ascension de la Bola del Mundo par les coureurs de La Vuelta, c’est à nouveau ce lieu qu’on choisi les organisateurs pour couronner le grand vainqueur de l’édition 2012. Celui qui portera le maillot rouge à la fin de cette étape aura la certitude d’arriver dans les rues de Madrid avec son maillot sur les épaules, avant de monter sur la plus haute marche du podium. La course se jouera dans l’ascension du col de Navacerrada, mais avant d’y arriver, les coureurs devront gravir trois cols de première catégorie : les cols de Navafria, Morcuera et Cotos, et le col de Canencia (2ème catégorie). Après 170 kilomètres de course, les coureurs en auront terminer avec la montagne. C’est la première fois qu’une étape commence depuis La Faisanera et la deuxième fois qu’elle se termine à la Bola del Mundo. En 2001, Ezequel Mosquera remportait l’étape et Vincenzo Nibali revêtait le maillot rouge de leader.
Vuelta profil 20
Vidéos : en espagnol et en live Eurosports 
Repost 0
Published by Jean-Marie - dans Classements
commenter cet article
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 22:21
« Je suis fier de ce que j’ai fait… »Vuelta 2012 final 18
Daniele Bennati (RadioShack) remporte la 18ème étape du Tour d’Espagne. Le sprinteur Italien s’est offert son 50ème succès chez les professionnels, en devançant Ben Swift (Sky), Allan Davis (Orica-GreenEdge) et Lloyd 4ème. 12 h 40, c’est parti pour les 179 coureurs qui quittent Aguilar de Campoo et entament les 204,5 kilomètres qui les mèneront à Valladolid. L’échappée du jour se forme dès le kilomètre zéro, avec cinq coureurs : Luis-Angel Mate Mardones (Cofidis), Martijn Keizer (Vacansoleil), Gatis Smukulis (Katusha), Gustavo Cesar Veloso (Andalucia) et Brent Bookwalter (BMC). Après une heure de course menée à tambour battant (50,5 km/h) l’écart est de 5’14’’ sur le peloton. Mais aujourd’hui, les sprinteurs étaient bien décidés à jouer la victoire. Le peloton va réduire l’écart sous l’impulsion des équipes Argos Shimano et RadioShack. L’échappée est reprise à 17 kilomètres de l’arrivée. Moment choisi par l’équipe Katusha pour tenter un coup de bordure, en vain. John Degenkolb, le maillot vert se retrouve piégé. Lloyd lance le sprint, mais il se retrouve débordé par Daniele Bennati qui s’impose.
Réaction de Lloyd : « Aujourd’hui, les jambes étaient lourdes. Peut-être à cause de l’énergie dépensée hier, mais aussi le retour de la chaleur sur ces routes désertiques. Le thermomètre affichait les 30 degrés. Je ne sais pas si mon choix de lancer le sprint, était le bon ? Mais ça fait du bien de prendre l’initiative, et ce soir je suis fier de ce que j’ai fait, même si je suis battu. Malgré tout, il me manque indéniablement du soutien dans les vingt derniers kilomètres, afin d’être plus serein et moins stressé pour aborder les touts derniers kilomètres. A demain mes amis, et merci de tout cœur de me suivre au quotidien, ainsi que pour tous vos messages d’encouragement ».
Vuelta 2012 arrivée 18Cliquer sur l'image pour voir la vidéo
Classement de l’étape : 1er Daniele Bennati (Radioshack-Nissan), 2ème Ben Swift (Sky Procycling), 3ème Allan Davis (Orica-Greenedge), 4ème Lloyd Mondory (AG2R La Mondiale), 5ème John Degenkolb ( Argos-Shimano), 6ème Davide Vigano (Lampre-ISD), 7ème Matti Breschel (Rabobank), 8ème Koen De Kort (Argos Shimano), 9èmeMitchell Docker (Orica-Greenedge), 10ème Grégory Rast (Radioshack-Nissan) à 6’’.
Classement général : 1er Alberto Contador (Saxo Bank-Tinkoff Bank), 2ème Alejandro Valverde (Movistar) à 1’52’’, 3èmeJoaquin Rodriguez (Katusha) à 2’28’’, 4ème Christopher Froome (Sky Procycling) à 9’40’’, 5ème Dani Moreno (Katusha) à 11’36’’, 6èmeRobert Gesink (Rabobank) à 12’02’’, 7ème Laurens Ten Dam (Rabobank) à 12’55’’, 8ème Andrew Talansky (Garmin-Sharp) à 13’06’’, 9ème Igor Anton (Rabobank) à 13’49’’, 10èmeBenat Intxausti (Movistar) à 14’10’’…99ème Lloyd à 2h22’43’’ du maillot rouge de leader.

Vuelta 2012 avec profil 19Penafiel – La Lastrilla (178,4 km) :
c’est la dernière occasion pour les sprinteurs de remporter une étape de La Vuelta 2012. 178 kilomètres de plat entre Penafiel et La Lastrilla. Penafiel marquera le début d’une étape qui mènera le peloton jusqu’à La Lastrilla, qui accueille pour la première fois les coureurs de La Vuelta. Inutile de vous dire que les équipes de sprinteurs se montreront très prudentes, afin d’empêcher toute tentative d’échappée. Il y a deux ans, les coureurs de La Vuelta disputaient à Penafiel un contre-la-montre, mais c’est la première fois que cette ville est choisie comme ville-départ d’une épreuve en ligne.
Vuelta 2012 profil 19
Repost 0
Published by Jean-Marie - dans Classements
commenter cet article
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 21:22

Encore un coup pour rien !Vuelta Contador 17ème ét

La Vuelta a chaviré sur cette 17ème étape qui pourtant n’était pas une grande étape de montagne ! Le maillot rouge de leader de Joaquim Rodriguez a pris l’eau. Alberto Contador devient le nouveau leader de cette Vuelta 2012, après avoir renversé la vapeur et remporté cette étape.

C’est à 12 h 30 que les 181 coureurs ont quitté Santander pour entamer les 187,3 kilomètres qui les séparaient de Fuentes Dé, avec une ascension de deuxième catégorie avant laquelle les coureurs devaient affronter les cols de Collados de Ozalba (3ème catégorie) et de La Hoz (2ème catégorie). Beaucoup de mouvement dès le départ, mais le peloton laisse personne s’échapper. Après deux heures de course, 11 coureurs s’échappent dont Lloyd qui remporte le premier sprint intermédiaire. Trois minutes d’avance au ravitaillement, mais l’écart se réduit à une minute à l’amorce du col de Collados de Ozalba (5,9 km à 6% de moyenne). L’échappée n’a plus que vingt secondes d’avance. Un groupe d’une vingtaine de coureurs, parvient à s’extirper du peloton pour rejoindre les hommes de tête. Lloyd est toujours là. Tout juste après la descente, les coureurs affrontent le col de La Hoz (5,7 km à 7,6% de moyenne).

A son tour, Alberto Contador sort du peloton et fausse compagnie à Joaquim Rodriguez et Alejandro Valverde. L’échappée est reprise. L’Espagnol creuse à nouveau l’écart : 50’’ d’avance sur Valverde et Rodriguez, 1’40’’ à l’entame des 20 derniers kilomètres et le peloton pointe à plus de 3 minutes. Valverde attaque et s’en va seul. Rodriguez n’arrive pas à suivre et s’écroule. Contador est seul en tête et résiste à ses poursuivants. Le pistolero ne va pas craquer et s’impose. Il remporte sa première étape sur cette Vuelta 2012 et devient donc le nouveau leader, après avoir fait un coup énorme sur ce Tour d’Espagne. Valverde termine second et Rodriguez prend la 10ème place.

Lloyd termine dans le gruppetto à la 111ème place à 20’51’’ d’Alberto Contador. Au classement général, il est 102ème à 2h22’53’’ du nouveau maillot rouge.

Résumé du jour en vidéo 

 Réaction de Lloyd : « Aujourd’hui, ce fut une très grosse étape et même énorme ! Sur le papier cette étape était prédestinée aux coureurs qui réussiraient à prendre la bonne échappée. Au départ j’ai donc décidé de ne pas tout donner et de ne pas prendre l’échappée afin de m’économiser en vue des prochains sprints. Mais malgré tout, après 80 kilomètres vallonnés à une allure folle, j’ai réussi à prendre le bon coup. Enfin, du moins je le pensais. Malheureusement, il y a des jours où l’on ne comprend pas tout. En effet, Garmin a décidé de rouler à bloc derrière en guise de punition, après avoir une nouvelle fois loupé la bonne. Résultat : après le passage du premier col, je me retrouve encore devant avec Rinaldo Nocentini dans un groupe de 20 coureurs. Dès le début du 2ème col, je me sacrifie pour lui afin qu’il puisse réaliser une bonne opération en vue du classement général. Après, le festival Contador a commencé et j’ai donc fini à l’arrière. Ce soir, je suis vraiment déçu parce-que les 10 coureurs que nous étions dans l’échappée pensaient vraiment que cette étape était faite pour nous ! La forme est bien là, alors je vous donne rendez-vous à demain. »

          
 

Classement de l’étape : 1erAlberto Contador (Saxo Bank), 2ème Alejandro Valverde (Movistar) à 6’’, 3ème Sergio Luis Henao (Sky Procycling) à 6’’, 4ème Gorka Verdugo (Euskaltel- Euskadi) à 6’’, 5ème Rinaldo Nocentini (AG2R La Mondiale) à 19’’, 6ème Jan Bakelants ( Radioshack- Nissan) à 55’’, 7ème Benat Intxausti (Movistar) à 1’13’’, 8ème Alexandre Geniez (Argos-shimano) à 1’40’’, 9ème Paolo Tiralongo ( Astana) à 2’13’’, 10ème Joaquin Rodriguez ( Katusha) à 2’38’’.…. Lloyd 111ème à 20’ 51’’ (AG2R La mondiale).

Classement général : 1er Alberto Contador (Saxo Bank-Tinkoff Bank), 2ème Alejandro Valverde (Movistar) à 1’52’’, 3ème Joaquin Rodriguez (Katusha) à 2’28’’, 4ème Christopher Froome (Sky Procycling) à 9’40’’, 5ème Dani Moreno (Katusha) à 11’36’’, 6ème Robert Geskink (Rabobank) à 12’06’’, 7ème Laurens Ten Dam (Rabobank) à 12’55’’, 8ème Andrew Talansky (Garmin-Sharp) à 13’06’’, 9ème Igor Anton (Rabobank) à 13’49’’, 10èmeBenat Intxausti (Movistar) à 14’10’’… 102ème Lloyd à 2h22’53’’ du maillot rouge de leader.

Vuelta avec profilAguilar de Campoo – Valladolid (204, km) : cette 18ème étape marquera le retour d’une étape dite de plaine. 204 kilomètres entre Aguilar de Campo et Valladolid, qui devraient permettre aux sprinteurs de s’exprimer, après plusieurs jours de montagne. C’est l’étape la plus longue de cette Vuelta. C’est la troisième fois qu’une étape de La Vuelta démarre de Aguilar de Campo. Les deux fois précédentes furent en 1983 et 1985. Mais attention, malgré le fait que ce soit une étape de plat, le parcours s’avère être trompeur et plus dur qu’il ne laisse paraître. Le vent et les bordures tant redoutées, dans cette zone de Castille et Leon, risquent de nuire aux espérances de nombreux coureurs. L’arrivée de la course se fera dans une ville qui vit le cyclisme, comme peu d’autres villes. Paolo Bettini est le dernier vainqueur en date d’une étape arrivant à Valladolid, et les coureurs souhaitant succéder au sprinteur Italien, sont encore nombreux. Tout comme Santander, Valladolid est un classique de La Vuelta. C’est la 35ème fois cette année que cette ville accueille l’arrivée d’une étape du Tour d’Espagne. La dernière fois en 2008, Wouter Weylandt remportait la course, avant d’être victime d’un accident durant le Giro (Italie) en 2001.

Vuelta profil 18

Repost 0
Published by Chantal - dans Classements
commenter cet article

Présentation

Cliquez sur la photo pour aller à la page d'accueil                  
Lloyd Anton
       

Rechercher

fan club

journal
2008


bulletin d'adhésion

Catégories